Logo sc2017


Blog

Les critères de classement GOOGLE

Quels critères permettent de bien référencer un site dans Google ?

Quels sont les facteurs de référencement de Google ? Quels critères pour référencer son site correctement ? Quels facteurs sont-ils pris en compte par Google ? Le site backlinko publie nous propose une étude très interessante "We Analyzed 1 Million Google Search Results. Here’s What We Learned About". SEO.

Avant d'entrer dans le détail, je vous propose un rapide rappel des critères de référencement :
- Le nom de domaine
- Les facteurs au niveau des pages, du contenu, les mots clé ..
- Les backlinks, les liens internes et le maillage
- Les réseaux sociaux, les partages
- L'algorithme de Google
.... 

 

Vous savez probablement déjà que Google utilise un certain nombre de critères pour son classement.. combien ? environ 200 ... Mais ce que le diable sont-ils ? Et bien aujourd'hui vous allez pouvoir lire la liste complète de ces 200 facteurs de classement. Certains ont été démontrés, d'autres sont controversés .. mais ils sont tous là!

Les facteurs de référencement de Google

L'impact du nom de domaine NDD sur le référencement

1. L'ancienneté du nom de domaine : dans cette vidéo Matt Cutts déclare que : «La différence entre un domaine qui est âgé de six mois par rapport à un an est vraiment pas grand chose du tout.". En d'autres termes, Google prend en compte l'âge du nom de domaine ... même si Google n'avoue pas que ce facteur est important.
Mais cela rassure Google de savoir que le domaine a été déposé (sans discontinuité) depuis des années. 

 

2. Les mots clé apparaissent en première position dans le domaine peut stimuler le classement, mais ce n'est plus aussi important qu'autrefois.

3. Le mot clé apparait comme premier mot du domaine. Un domaine qui commence par le mot clé ciblé présente un avantage sur les autres sites qui, soit n'ont pas le mot clé dans leur domaine ou qui ont le mot clé en dernier terme du domaine.

4. L’expiration du domaine. Ce critère indique que le site est sérieux ou non. Selon Google, les sites web de bonne qualité payent leur enregistrement pour plusieurs années à l'avance. 

5. Le ou les mots clé présents dans le sous-domaine aide à améliorer la visibilité du site.

6. L’histoire du nom de domaine. Un site qui change souvent de propriétaire (whois), peut être pénalisé. 

7. EMD - "Exact Match domain". Il s'agit d'un nom de domaine qui contient l’expression qu’ils visent dans les moteurs de recherche :
- siteinternetpascher.fr
- bonbon-au-miel.fr.
Les EMD sont moins susceptibles d’aider le référencement qu’auparavant.

Ce critère peut donner un avantage si toute fois le contenu est de bonne qualité. Car Google privilégie avant tout la qualité du contenu et la cohérance lexicale du site.

8. Whois privé ou Whois public ? Google se méfie des Whois privés. Un Whois privé peut être un signe de «quelque chose à cacher". 

9. Titulaire d’un Whois déjà pénalisé : Si Google a identifié le titulaire comme un spammeur, raison de sa pénalisation, il va examiner de très près les autres sites gérés par cette personne.

10. L'extension pays dans le domaine ou NND associé à un pays : Elle aide au référencement du site dans ce pays, mais sera bien entendu limité à la capacité de votre site à être positionné de manière globale.

 

Les facteurs de référencement au niveau des pages web

11. Les mots clé dans le meta title, en premier, sans caractère spéciaux. La balise Title est très importante, elle constitue le deuxième facteur le plus important, après le contenu, elle envoie de forts signaux. 

12. Pour être plus efficace, Le mot clé doit se situer au début de balise plutot qu'à la fin.

13. Les mots clé dans le meta description : constitue un autre signal de pertinence. Pas particulièrement important maintenant, mais fait encore une différence.

14. Les mots clé dans la balise H1: Les balises H1 sont une sorte de "deuxième balise meta title" qui envoie un autre signal de pertinence à Google.

15. Les mots clé présents dans le contenu de l'article sont un autre signal de pertinence, attention à ne pas en abuser. Utiliser des synonymes, des mots appartenant au même champs sémantique.

16. La longueur de l'article. Google privilègie les articles de fond.

17. La densité des mots-clés dans l'article, demeure un facteur important pour Google. Répartissez vos mots clé intelligemment dans la page. Ce critère était très important dans le passé. N'abusez pas des mots clé, utilisez des synonymes ..

18. L'indexation sémantique latente des mots clé dans le contenu. Ce LSI, les synonymes, les co-occurrences aident le moteur de recherche à interpréter l’article et à mieux comprendre le sujet.  

19. L'indexation sémantique latente des mots clé dans le titre et la description agit comme un signal de pertinence, aide Google a mieux comprendre le contenu. Le champs sémantique plus large favorise ainsi la longue traine.

20. Page Speed ou la vitesse de chargement HTML des pages du site : Google et Bing utilisent la vitesse de chargement comme un facteur de classement des pages. Les robots prennent en compte également le code (erreur ..), le poids des fichiers, le temps d'acces, de réponse du serveur.

21. Duplicate Content ou le contenu dupliqué : Si Google trouve le même contenu identique dupliqué sur le même site, cela peut influer négativement sur ​​la visibilité des pages dans le moteur de recherche.

22. La balise Rel Canonical : L'utilisation de cette balise peut empêcher Google de consisdérer des pages commes du contenu dupliqué.

23. La vitesse ​​de chargement via Chrome : Google peut aussi utiliser les données de Chrome utilisateurs pour avoir un meilleur aperçu du temps de chargement d’une page web, à partir de signaux non liés à l’HTML.

24. L'optimisation des images est essentielle pour optimiser son référencement : le nom du fichier, la balise "alt", le titre, la description et la légende donnent des informations pertinentes concernant le sujet de l'article.

25. La fraicheur du contenu : Google favorise les contenus mis à jour régulièrement.

26. L'ampleur des mises à jour : L'importance des modifications est également un facteur de fraîcheur. 

27. La régularité, la fréquence des mises à jour : Combien de fois la page été mise depuis sa publication, à jour au fil du temps ? Quotidiennement, hebdomadairement, tous les 5 ans ? La fréquence des mises à jour est aussi un facteur important pour Google.

28. La position des mots clé dans le contenu : Avoir un mot clé qui apparaît dans les 100 premiers mots du contenu d'une page semble être un signal de pertinence significative.

29. La présence des mots clé dans les balises H2, H3 : est aussi un autre signal de pertinence.

30. L'ordre des termes dans le mot clé : Une correspondance exacte des termes dans le mot clé avec la requète d'un internaute est importante. 

31. Des liens sortants de qualité envoient des signaux de confiance à Google. Il est important de créer des liens sortant vers vers des sites d'autorité.

32. La thématique des pages de destination des liens sortants, peuvent aider Google a mieux comprendre votre contenu. Car Google prend en compte la thématique des pages de destination des lilens sortants. Il est préférable de mettre en relation des pages traitant du même thème.

33. La grammaire et orthographe : une grammaire et une orthographe correcte sont des signaux de qualité.

34. L'originalité des contenus est aussi importante.

35. Du contenu supplémentaire utile : Le contenu supplémentaire utile est un indicateur de la qualité d'une page (et donc, de classement) : des convertisseurs de devises, calculatrices ...

36. Le nombre de liens sortants : trop de liens sortants sont nuisibles au referencement correcte des pages.

37. Multimédia : Images, vidéos et autres éléments multimédias peuvent agir comme un signal de qualité de contenu.

38. Le nombre de liens internes, maillage interne : Plus vous avez de liens pointants sur une page du site Internet, plus cette dernière apparait comme importante aux yeux de Google. Il la mettra en avant.

39. La qualité de Liens internes : Les liens internes provenant des pages faisant autorité ont plus de poids que les autres.

40. Les liens "morts" : Avoir trop de liens "morts" sur une page peut être un signe que le site est négligé ou abandonné. 

41. Le niveau de langue choisi : Spécifique et professionnel, familier, soutenu, courant.. le niveau choisi est pris en compte par Google. Privilègier un style soutenu.

42. Les liens affiliés : Trop de liens pourraient envoyer un mauvais signal à Google.

43. Les erreurs HTML/validation W3C : Trop d'erreurs HTML ou de codage peuvent être un signe de mauvaise qualité. Bien que controversée, beaucoup d'experts pensent que la validation WC3 est un signal de faible qualité.

44. L'autorité du domaine : Un domaine faisant autorité aide au référencement.

45. Le PageRank : plus il est élevé mieux les pages seront référencées.

46. ​​La longueur des URL : Des URL trop longues peuvent nuire à la visibilité.

47. Le chemin de l'URL : Une page plus proche de la page d' accueil peut obtenir un meilleur référencement.

48. Les rédacteurs humains : Bien que jamais confirmé, Google a déposé un brevet a propos d'un système permettant à des éditeurs humains d'influencer les SERPs.

49. La categorie des pages : Une page appartenant à une catégorie étroitement liée à sa thématique est mieux classée dans les résultats de recherche.

50. Les tags wordpress : Les tags sont un signal de pertinence spécifique. 

51. Les mots clé dans l'URL : sont aussi un signal de pertinence important.

52. Les URL : Les catégories présentent dans la chaîne de l'URL sont lues par Google et peut fournir un signal thématique pertinent.

53. Les références et les sources : citer des références et des sources, comme le font les documents de recherche peut être un signe de qualité. 

54. Les puces et les listes numérotées : Puces et listes numérotées aident à la lisibilité, à l'organisation de votre contenu pour les lecteurs.

55. La priorité de la page dans le plan du site : La priorité est donnée à une page via le fichier sitemap.xml, elle peut influer sur son classement.

56. Trop de liens sortants peut nuir à la compréhension de la page

57. Le choix de plusieurs mots clé sur la page optimisée peut donner à Google un signe interne de qualité.

58. L'ancienneté de la page : Bien que Google préfère le contenu frais, une page plus ancienne qui et régulièrement mise à jour peut surclasser une nouvelle page.

59. Une mise en page tournée vers l'utilisateur est à privilègier.  

60. Un domaine abandonné diminue la visibilité des pages.

61. Le contenu utile aux internautes est privilégié.

Les facteurs de référencement au niveau du site internet

62. Un contenu unique qui apporte de la valeur, un contenu intéressant pour les internautes : Google a déclaré qu'il était à la recherche de sites apportant du contenu nouveau ou utile.

63. Une page de contact : Google précise qu'il préfère les sites avec des informations de contact. Bonus si les coordonnées correspondent à vos informations WHOIS

64. La notion de confiance/TrustRank : La confiance, la fiabilité d'un site se mesure avec le nombre de liens pointants sur le site. Si les liens proviennent de sites d'autorité, ils améliorent votre référencement.

65. L'architecture du site Internet : Une architecture bien organisée, structurée par silo peut aider le travail de Google.

66. Les mises à jour du site : Ajouter du contenu frais, régulièrement est un bon signe envoyé à Google. 

67. Le nombre de pages : Le nombre de pages d'un site n'est pas un critère important pour Google.

68. La présence d'un Plan du site ou sitemap : Un plan du site aide le moteur de recherche à indexer les pages et améliore sa visibilité. 

69. Des problèmes de serveur, un site trop souvent en maintenance peuvent nuire à votre classement (et peut même conduire à la désindexation).

70. La localisation du serveur : L'emplacement du serveur peut influencer le référencement de votre site.

71. Un certificat SSL :  Google récompense les sites e-commerce sécurisés par un certificat SSL en améliorant leur classement dans les SERP.

72. "Conditions d'utilisation" et "Pages de mentions légales " : Ces deux pages sont des signes de confiance.

73. Le contenu dupliqué est un mauvais signal envoyé à Google. 

74. Le fil d'Ariane: Il permet aux utilisateurs (et aux moteurs de recherche) de savoir où ils se situent dans le site.

75. Optimisation pour les mobiles : Les sites responsives, dont le contenu s'adapte à l'affichage sur mobile et tablette sont mieux référencés. 

76. YouTube : Il n'y a pas de doute, les vidéos YouTube bénéficient d'un traitement préférentiel dans les SERPs (probablement parce que Google en est propriétaire).

77. L'ergonomie du site internet : Un site simple à utiliser, ergonomique, avec une navigation intuitive, rapide est bien mieux référencé.

78. L'utilisation des outils Google, "Google Analytics" et "Google Webmaster Tools", peut améliorer l'indexation de votre page. 

79. L'avis des utilisateurs/la réputation du site sont également de bons signes.

 

Les facteurs de référencement liés aux backlinks (liens entrants)

80. L'ancienneté du domaine, source du backlink : Les backlinks ou liens entrants sont un élément capital pour votre referencement. L'âge du domaine augmente le score de confiance donné à Google.

81. Le nombre de domaines référents : est un facteur de classement dans l'algorithme de Google. Plus vous avez de liens entrants provenant de domaines différents, plus vous augmentez vos chances d'être mieux référencé.

82. Le nombre de backlinks provenant d'adresses IP différentes : aident au référencement.

83. Le nombre de pages : Le nombre total de pages qui envoie des liens vers votre site - même si certains sont sur ​​le même domaine - est aussi un facteur de classement.

84. La balise Alt des images : Il est important de remplir soigneusement cette balise, afin de positionner les images du site dans la recherche d'images de Google.

85. backlinks provenant de domaines de .edu ou .gov : Matt Cutts a annoncé que cela n'avait pas grand importance pour le référencement. Mais certains experts pensent que ce n'est pas tout a fait vrai.

86. Le PR de la page source du backlink : L'autorité (PageRank) de la page de référence est un facteur très important de classement.

87. L'autorité du domaine source du backlink : L'autorité du domaine de référence joue un rôle très important.

88. Les liens provenants des concurrents : peut être précieux pour le classement de la page.

89. Les partages sociaux à partir de votre page référente : ajoutent de la valeur au lien.

90. Les liens entrant de mauvaises qualité : peuvent nuire au référencement du site.

91. Un article invité : un lien provenant de ce genre d'article n'a pas vraiment d'influence.

92. Les liens vers la page d'accueil : Liens entrant vers la page d'accueil peuvent avoir une importance particulière dans l'évaluation du site.

93. Les liens en nofollow : Un des sujets les plus controversés dans le référencement. Officiellement Google sur la question : «En général, nous ne les suivons pas." Ce qui laisse penser qu'ils le font ...  dans certains cas. 

94. La diversité des types de liens : Des liens provenant de sources diverses est un signe d'un profil de lien naturel.

95. «Liens sponsorisés» : peuvent diminuer la valeur d'un lien.

96. Les liens contextuels : Un lien contextuel est un lien texte intégré dans le contenu texte et donc en relation avec le contenu, la thématique et surtout avec les mots clé de la page. Il a donc de la valeur. 

97. Les liens en provenance de redirections 301 : ces liens perdent une partie de leur "jus".

98. L'ancre des liens entrants : Le texte de l'ancre est moins important qu'auparavant, mais il envoie toujours un signal de pertinence.

99. L'ancre des liens internes : est un autre signal de pertinence.

100. La balise Title d'un lien : ajouter un mot clé dans l'attribut title d'un lien... pour améliorer le référencement.

101. Extension pays des domaines de références : peut aider à mieux se placer dans ce pays.

102. La localisation d'un lien dans le contenu : Les liens en début de contenu ont un peu plus de poids que les liens placés à la fin du contenu.

103. La localisation du lien dans ​​la page : Il est préférable de mettre les liens dans le contenu d'une page plutôt que dans le footer ou la sidebar.

104. La pertinance du domaine de référence : Un lien à partir d'un site dans la même thématique est nettement plus puissant qu'un lien à partir d'un site d'une autre thématique.

105. Le niveau de pertinence de la page de référence : des liens provenant d'une page de thématique similaire au contenu vers lequel il pointe est plus puissant que le lien d'une page sans rapport.

106. Le texte entourant le lien : Le choix des termes qui apparaissent de part et d'autre du lien est tres important. Ils aident Google à mieux comprendre la thématique, le sujet. 

107. Les mots clé dans la balise Title : sont des facteurs importants.

108. Un site qui obtient des liens entrants de façon régulière est un bon signe de popularité.

109. Un site qui perd des liens entrants est considéré comme de moins en moins populaire. Il perd de l'intérêt pour ses lecteurs.

110. Des liens provenants de pages référentes dans la thematique du site sont considérés comme un bon signe.

111. Lien provenant de sites à forte autorité : Un lien provenant d'un site considéré comme un "site d'autorité" envoie plus de "jus" qu'un lien provenant d'un site sans autorité.

112. Lien provenant de  Wikipedia : "Wikipedia met ses liens en "nofollow".  Cette option a pour effet que les moteurs de recherche ne prennent pas en compte ces liens dans leur calcul de popularité et donc dans leur algorithme de pertinence" - Citation du site Abondance 

113. Les co-Occurrences : Les mots qui sont présents autour des liens aide Google a mieux comprendre le contenu de l'article.

114. L'ancienneté du backlink : Les liens plus âgés ont plus de pouvoir que les liens nouvellement créés.

115. Les liens provenant de sites spam : Google pénalise les liens provenant de site spam.

116. Les profils de liens naturels : Un site avec un profil de liens entrants dits «naturels» sera bien classé et sur le long terme.

117. Les liens réciproques : Il faut éviter un exces de liens reciproques.

118. Les liens générés par les utilisateurs - UGC (User Generated Content)Google est en mesure d'identifier les liens générés par les utilisateurs et par le propriétaire de site.

119. Les liens générés par les redirections 301: Les liens de redirections 301 peuvent perdre un peu de jus par rapport à un lien direct. 

120. schema.org Microformats : Les pages qui prennent en charge les microformats peuvent être mieux classées que les pages sans.

121. Les sites référencés dans les listes DMOZ : Beaucoup pensent que Google accorde plus de confiance aux sites référencés dans les liste DMOZ.

122. Yahoo's Directory : Beaucoup pensent que Google accorde plus de confiance aux sites référencés dans yahoo's Directory.

123. Le nombre de liens sortants de la page de référence : Une page qui présente de nombreux liens sortants, transmet moins de jus pour les pages qui s'y refèrent.

124. Les liens provenant de forums : En raison du spamming, Google peut dévaluer considérablement les liens provenants des forums.

125. Le nombre de mots contenus dans un article : Un lien à partir d'un article contenant environ 1000-2000 mots a plus de poids qu'un résumé contenant quelques mots. 

126. La qualité du contenu : Un lien issu d'un contenu de qualité, agrémenté de medias a plus de valeur qu'un lien issu d'un article pauvre.

127. Les liens "sitewide" : un lien "sitewide" est un lien hypertexte figurant sur la quasi-totalité des pages d'un site, comme un lien renvoyant vers le site de l'agence qui a créé le site internet. Google ne comptabilise qu'un seul lien.

 

Facteurs de référencement liés aux intéractions des utilisateurs

128. Le CTR (click-through rate) ou le taux de clics : Le CTR influe sur le positionnement dans les pages de résutat des moteurs de recherche.

129. CTR organique : a un impact sur le positionnement

130. Le taux de rebond : est utilisé par Google pour déterminer la pertinence du site.

131. Le traffic Direct : est utilisé par Google pour déterminer la pertinence, la qualité du site.

132. Le traffic récurrent : Des sites avec des visiteurs qui reviennent peuvent booster son référencement

133. Les sites bloqués : Google tient compte de ce critère.

134. Les "favoris" dans Chrome : Google fournit un coup de pouce pour les sites dont les pages sont souvent mises en favori.

135. Les données dans la barre d'outils de Google - Google Tools : Google glane des données dans la barre d'outils comme la page vitesse de chargement et les logiciels malveillants... Ce critère est aussi un facteur de référencement.

136. Le nombre de commentaires : Les pages contenant beaucoup de commentaires envoient un signal de qualité à Google.

137. Le temps de navigation : Google accorde une attention très importante à ce critère : combien de temps les gens passent sur ​​votre page. C'est un signal de qualité.

 

Les facteurs de référencement liés à l'algorithme de Google

138. La fraicheur des requêtes : Google donne un coup de pouce aux pages qui répondent à certaines requêtes, même si elles sont nouvelles.

139. La diversité des recherches : Google peut ajouter des resultats de recherche variés pour des mots clés ambigus.

140. L'historique de consultation : Les sites que vous visitez fréquemment, tout en étant connecté à votre compte, bénéficie d'un coup de pouce dans les SERP

141. L'historique des recherches : Elle est aussi un facteur déterminant en référencement.

142. La géolocalisation : Google donne la préférence aux sites avec une adresse IP proche de votre position géographique.

143. La recherche sécurisée : Filtre, les sites "pour adultes" ne s'affichent pas

144. Les cercles Google+ : Google affiche dans ses pages de résultats, les auteurs que vous avez ajoutés à vos cercles de Google+

145. Les réclamations DMCA : Google pénalise les sites qui font l'objet de reclamation DMCA (Digital Millenium Copyright Act).

146. La diversité de domaine : Le moteur de recherche affiche des resultats diversifiés

147. Les recherches transactionnelles : Une recherche transactionnelle désigne une recherche effectuée dans le but d'acheter un produit. Les resultats sont differents lorsqu'il s'agit d'achat.

148. Les recherches locales : Google affiche une préférence pour les résultats Google+ locaux.

149. Certains mots clé font apparaitre des resultats dans Google Actualité

150. La préférence aux grandes marques : Google a commencé à accorder aux grandes marques une préférence.

151. Les résultats commerciaux - "Google shopping" : Google affiche parfois des résultats de "Google Shopping" dans les SERPs organiques

152. Les résultats de "Google images" : idem

 

Les facteurs de référencement liés aux réseaux sociaux

155. Le nombre de Tweets d'une page  : Ils influencent les resultats.

156. La popularité des comptes Twitter : Les Tweets issus de comptes faisant autorité avec de très nombreux abonnés ont une influence sur le positionnement dans les SERPs.

157. Le nombre de likes sur Facebook : faible facteur d'influence.

158. Les partages Facebook : Ils ont plus d'influence que les likes, car ils peuvent être interprétés comme des backlinks.

159. L'autorité des comptes Facebook : Idem Twitter

160. Pinterest : Pinterest est un médias très populaire. Il est fortement probable que Google considère les Pins comme un signal fort.

161. Les votes sur les sites de partage sociaux comme Digg : Il est possible que Google les utilise comme des signaux forts. 

162. Le nombre de +1 sur Google + : Google n'ignore sans doute pas Google + !

163. L'autorité des comptes Google+ : Il est logique que Google prend fortement en compte les  + provenant des comptes faisant autorité.

164. Le Google Authorship : En Février 2013, le PDG de Google Eric Schmidt célèbre affirmé:

"Dans les résultats de recherche, l'information liée à des profils vérifiés .. bien identifiés sera d'un rang plus élevé que le contenu issu de profil non identifié, ...."
Google considère ainsi le contenu plus crédible.

165. Signaux de pertinence sur les réseaux sociaux : Google utilise probablement des informations issues du compte qui partage des contenus pertinents.

166. Tous les signes sociaux améliorent l'autorité du site.

 

Les facteurs de référencement liés à la marque

167. La marque dans le texte de l'ancre : signal fort

168. Les recherches sur la marque : Les internautes font des recherches sur les marques. Google les prend en considération pour afficher les resultats.

169. Une page Facebook et un site avec des like : Les marques ont tendance à avoir des pages Facebook avec de nombreux likes.

170. La marque à un compte Twitter avec de nombreux abonnés : signal de popularité

171. La marque a une page Linkedin professionnelle : marque de notoriété.

172. Les employés sont membres Linkedin : marque de crédibilité

173. Légitimité, fiabilité, notoriété des comptes de médias sociaux : Un compte de médias sociaux avec 10.000 abonnés et 10000 messages, interactions est considéré comme un compte a forte notoriété

174. Les marques citées dans Google Actualités : Les grandes marques sont fréquemment mentionnées dans Google Actualités. En fait, certaines marques ont même leur propre flux d'actualités.

175. Les citations : signal de marque.

176. Le nombre d'abonnés d'un flux RSS : Considérant que Google possède le service Feedburner RSS, il est logique qu'il examine les flux, le nombre d'abonnés ... et qu'il les considère comme un signal popularité.

177. Localisation : Les entreprises ont des bureaux. Google cherche a capter des informations concernant la localisation des entreprises qui possèdent les marques.

178. Taxe : Google pourrait aller jusqu'à chercher à savoir si oui ou non un site est associé à une entreprise qui paye ses taxes.

 

Facteurs liés au spam sur le site web

179. Les pénalités panda : concernent les sites avec un contenu de faible qualité. Ils sont moins visibles dans les resultats après une pénalité.

180. Les liens sortants vers des sites de mauvaise qualité : Ils peuvent nuire au referencement

181. Les redirections : Pour une redirection déguisée, le site peut être pénalisé, et desindexé.

182. Les publicité envahissantes : mauvais signal

183. Un site sur-optimisé : mauvais signal

184. Une page sur-optimisée : mauvais signal

185. L'exces de publicité : Google pénalise les sites présentant beaucoup d'annonces et peu de contenus.

186. Des liens d'affiliation masqués : Google peut aller jusqu'a la penalisation.

187. Les sites affiliés : Il est pas un secret que Google ne les apprécie guère. Il les surveille de très près.

188. Du contenu autogénéré : Le site peut être pénalisé, et desindexé.

189. L'exces de manipulation du PR : mauvais signal

190. Une adresse IP signalée comme spam : Si l'adresse IP de votre serveur est identifiée comme spam, cela peut nuire a tous les sites installés sur le serveur.

191. Les balises Meta : L'accumulation, l'abus de mots clés dans les balises meta. Si Google pense que vous ajoutez un exces de mots-clés à vos balises META, il peut frapper votre site d'une penalité.

 

Facteurs liés au spam hors du site

192. L'afflux important de liens entrant : Un afflux soudain et important de liens entrant est considéré comme douteux.

193. La pénalité Pingouin : Les sites qui ont été touchés par ce type de pénalité sont nettement moins visibles.

194. Un pourcentage élevé de liens de mauvaise qualité : mauvais signal

195. La pertinence des domaines référents : Les sites Internet qui présentent des backlinks issus de sites appartenant à une autre thématique sont considérés comme douteux.

196. Les liens factices, non naturels : Google a envoyé des milliers de messages via "Google Webmaster Tools" concernant des liens factices détectés. Ceci précède habituellement une chute de classement.

197. Les liens provenant de la même IP : Obtenir de nombreux liens provenant de la même IP peut être un mauvais signal. Il est important de diversifier les sources.

198. Une ancre "poison" : signe de spam ou de piratage. 

199. Une pénalité manuelle : Google est connu pour avoir distribuer des pénalités manuelles.

200. L'achat de liens : peut nuire à votre visibilité.

201. "Google Sandbox" : mauvais signal

202. "Google disavow Tool" dans la "Google webmaster tools" permet d'enlever une pénalité manuelle ou algorithmique pour les sites qui ont été victimes de SEO négatif.

203. Demande de réexamen : Une demande de réexamen réussie peut soulever une pénalité.

Tous ces critères font l'objet de mise à jour régulière.

Bonne lecture !

Source : SEO checklist